>> Art et patrimoine pour tous à l’abbaye de Flaran !

Art et patrimoine pour tous à l’abbaye de Flaran !

Dimanche 6 décembre 2015, de 14h30 à 17h30

Entrée et animations gratuites

Pour la 3e année, la Conservation départementale du patrimoine et des musées / Flaran organise une journée de l’accessibilité pour permettre à tous, petits et grands, de découvrir l’art et le patrimoine autrement !

- De 14h30 à 17h30 : Présentation de transpositions tactiles de tableaux réalisées par l’association Artesens d’Aix-en-Provence.

Avec un médiateur de l’abbaye.

Lieu : dortoir des moines.

 

- De 14h30 à 17h30 : Sensibilisation au handicap auditif.

Avec l’AHA du Gers (Association Handicap Auditif).

Lieu : dortoir des moines.

 

- À 15h00 : Présentation historique et initiation ludique à la lecture labiale et à la LSF (Langue des Signes Française).

Avec un médiateur de l’abbaye et Anne Calvoz et Nathalie Roger de l’AHA du Gers (Association Handicap Auditif).

Départ de la visite : salle de la maquette. Gratuit. Sans inscription, dans la limite des places disponibles.

 

- À 16h00 : Découvrez l’art les yeux fermés : visite tactile de l’exposition Le petit zoo de Flaran : permis de toucher ! (moulages de sculptures sur le thème des animaux).

Avec un médiateur de l’abbaye.

Lieu : salle du prieur. Gratuit. Sans inscription, dans la limite des places disponibles.

 

- De 16h30 à 17h30 : Atelier de pratique artistique pour petits et grands sur le thème des animaux : modelez les yeux fermés !

Avec Luce Plaud, plasticienne, association Incandescence.

Lieu : ferme de la Madeleine. Gratuit. Sur inscription préalable au 05 62 28 50 19 (nombre de place limité, 12 personnes maximum). À partir de 7 ans.

 

Renseignements pratiques :

Conservation départementale du patrimoine

Abbaye de Flaran

Centre Patrimonial Départemental

32310 VALENCE-SUR-BAÏSE

Tél: 05.62.28.50.19

Fax: 05.62.28.97.76 E.mail : flaranaccueil@cg32.fr

>> Stage de formation LPC week-end des 3 & 4 octobre 2015
 -   du samedi 3 octobre 10 h au dimanche 4 octobre 2015 à 17 h
à  Forgeassoud - centre AEC   -   74450  St Jean de Sixt 
 
ci-joint notre documentation pour info et tarif  - fichier pdf
Important Uniquement stage de formation au LPC
 
Renseignements, Inscription: 
-  Mme Jacqueline Gaillard  
   04 50 51 06 46
    et /ou 06 74 92 95 77
>> Rencontre "Le loup, le chien et l'homme" interprétée en LSF et amplifiée
Bonjour à tous,
En mai, nous vous proposons une rencontre "Le loup, le chien et l'homme" interprétée en LSF et amplifiée le mardi 12 à 20h30 en salle de conférences.
 
Vous trouverez plus d'informations en pièce jointe.
N'hésitez pas à me contacter pour réserver !
 
A bientôt aux Champs Libres !
Sylvie.
 
Sylvie Ganche
Mission Accessibilité
Les Champs Libres
10 cours des Alliés
35000 Rennes
Tél : 02 23 40 66 05
Fax : 02 23 40 66 23
Mèl : accessibilite@leschampslibres.fr

 

Fédération Association Nationale

 
des Parents d'Enfants Déficients Auditifs
 
 
 
En France, 500 000 personnes ne peuvent téléphoner du fait de leur handicap auditif ou de la communication. Ce sont autant de personnes qui ne peuvent être jointes par téléphone. Cet obstacle représente une situation de handicap et a des répercussions au quotidien dans la vie personnelle, sociale et professionnelle des publics de personnes sourdes, malentendantes, sourdaveugles, aphasiques ou handicapées de la communication.
 
Malgré l’évolution extraordinaire des nouvelles technologies de la communication ces dernières années, la téléphonie vocale reste incontournable dans notre quotidien et la vie économique de notre pays.
 
C’est pourquoi d’autres pays ont fait le choix depuis plusieurs années de mettre en place un centre relais téléphonique généraliste (ou plusieurs) : il s’agit d’une plate-forme en ligne, depuis laquelle des professionnels de la communication accessible (interprètes en langue des signes, transcripteurs, etc.) mettent en relation deux interlocuteurs qui n’ont pas le même mode de communication, et assurent, en temps réel, l’accessibilité de leur échange téléphonique, quel que soit le motif de l’appel.  
 
Cette solution innovante a fait ses preuves là où elle a été déployée pour fonctionner 24/24, comme aux Etats-Unis. Les associations représentant les publics concernés en France sont mobilisées depuis 2006 pour qu’une telle solution soit retenue. 
 
Le projet de loi pour une République numérique constitue le vecteur législatif nécessaire pour impulser et encadrer le développement d’un centre relais téléphonique généraliste. Mais la rédaction actuelle de l’article 43 du projet gouvernemental ne répond pas aux besoins des publics concernés et risque d’être totalement inopérante.
 
C’est donc une nouvelle rédaction qui est nécessaire pour créer un centre relais téléphonique généraliste dont le financement peut être assuré par une « accès-participation » (0,65 € par abonné par an). Ce centre relais téléphonique généraliste pourra ainsi d’ici 10 ans répondre aux besoins de 91 000 utilisateurs et créer 1500 emplois directs nécessaires à son fonctionnement. Facteur de croissance, ce service innovant sera également générateur d’économies conséquentes pour l’État (grâce à leur nouvelle autonomie face au téléphone, 30 000 emplois retrouvés par des personnes handicapées entraînent 288 millions d’euros d’économies sur le budget de l’Allocation Adulte Handicapé et 75 millions d’euros d’impôts sur le revenu supplémentaires).
 
Je demande au Gouvernement et au Parlement de retenir le choix d’un centre relais téléphonique généraliste pour permettre aux 500 000 personnes sourdes, malentendantes, sourdaveugles, aphasiques, ou handicapées de la communication de passer et de recevoir des appels téléphoniques dans leur mode de communication.
 
J’accepte de payer une contribution de 0,055€ par mois prélevée sur ma facture de téléphone pour financer ce centre relais téléphonique généraliste.
 
Version LSF de la pétition
 
Pétition à l'initiative de plusieurs associations nationales : AFIDEO // AFILS // ALPC // ANPEDA // ANPSA // FNAF // FNSF // MDSF // UNISDA // Association Aditus 
 
 

Information Accessibilité

Centre Relais Téléphonique : nouvelle définition et mobilisation associative 

Qu’attendre d’un centre relais téléphonique ? Les objectifs à atteindre en France selon les associations (Afideo, AFILS, ALPC, Fédération ANPEDA, ANPSA Association Nationale pour les Personnes SourdAveugles, FNAF, FNSF Fédération Nationale des Sourds de France, MDSF, Unisda, Association Aditus).
 
 
1. L’accessibilité totale de toutes les communications téléphoniques en temps réel. Un centre relais téléphonique (ou un réseau de centres relais) a pour mission d’assurer l’accessibilité en temps réel de toute communication téléphonique, sans restriction (hors appels d’urgence), quelle que soit sa durée. L’accessibilité téléphonique doit permettre aux personnes sourdes, malentendantes, sourdaveugles, aphasiques ou handicapées de la communication, d’appeler ou d’être appelées, comme n’importe quel autre usager du téléphone.
 
2. L’accessibilité téléphonique sans tarification discriminante. Hors abonnements et communications téléphoniques, le surcoût de cette accessibilité ne doit pas être supporté par les seuls usagers sourds, malentendants, sourdaveugles, aphasiques ou handicapés de la communication, mais partagé par l’ensemble des abonnés au téléphone et à un fournisseur d’accès à Internet. Le besoin d’accessibilité d’un échange téléphonique étant partagé par deux interlocuteurs, le dispositif doit répondre à une logique d’accessibilité et non de compensation individuelle.
 
3. L’accessibilité téléphonique permanente. Si cette accessibilité est absolue, elle doit également être assurée 7 jours sur 7, 24 heures sur 24, quel que soit l’interlocuteur contacté, quel que soit le motif de l’appel, quelle que soit la durée de l’appel, sur l’ensemble du territoire métropolitain et des départements et territoires d’outre-mer. Le délai de mise en œuvre et le calendrier de la montée en charge doivent être précisés par la loi pour tenir compte du développement des ressources humaines nécessaires.
 
4. L’accessibilité téléphonique adaptée à tous les publics de personnes sourdes, malentendantes, sourdaveugles, aphasiques ou handicapées de la communication. Le centre relais téléphonique (ou le réseau de centres relais) doit répondre aux besoins de communication adaptée de tous les publics concernés : par la transcription écrite simultanée, par l’interprétation français - langue des signes française, par le codage en langue française parlée complétée, par une communication multimodale, et pour les personnes aphasiques, par un relais téléphonique assuré par des opérateurs formés à ce public. Ces dispositifs doivent être accessibles aux usagers par ailleurs aveugles ou malvoyants. Les formules mixtes (permettant à l’usager d’intervenir oralement) doivent également être proposées.
 
5. L’accessibilité téléphonique simple d’usage. La technique nécessaire pour contacter les centres relais doit rester simple à installer et à manipuler : via Internet en fixe ou mobile, téléphone sur IP pour la transcription écrite, visiophonie via webcam ou caméra raccordée à l’écran de télévision pour les liaisons vidéos, application native ou téléchargée sur smartphone et tablette (de type Total conversation). Le même service doit permettre de contacter n’importe quel interlocuteur (hors dispositif spécifique aux appels d’urgence) sans restriction, indépendamment de toute autre forme d’accessibilité téléphonique (par exemple à l’initiative d’un service clients).
 

 

6. L’accessibilité téléphonique répondant à des exigences de qualité. Le centre relais téléphonique (ou le réseau de centres relais) doivent être soumis au respect de règles de qualité encadrées par la réglementation : qualification des professionnels de la communication accessible, règles de déontologie, durée de la prise en compte de l’appel (temps d’attente), performance de la transcription écrite, respect scrupuleux des langues utilisées, respect des normes internationales ETSI et UIT pour les solutions techniques, etc. Le recours éventuel dans le futur à de nouvelles technologies performantes ne saurait s’envisager au détriment de ces exigences de qualité : toute défaillance dans la retransmission met simultanément en difficulté les deux interlocuteurs d’un échange téléphonique.
 
 

Dernière mise à jour le 01/12/2015


 

 

 

 

 

 

 

vous donne rendez-vous sur www.surdi.info


FÉDÉRATION ANPEDA

joignable du lundi au vendredi de 14h à à 17h

au 01 43 14 00 38 ou par mail à contact@anpeda.fr

bibliothèques Pôles Sourds de la Ville de Paris : lancement du nouveau blog
 

https://bibliopi.wordpress.com/

invitation 7ème Festival Cinéma et Handicap - Soirées des 26 et 28 mai

 

		
		Mesdames, Messieurs,

Je vous prie de bien vouloir trouver ci-joint deux invitations aux 
soirées des 26 et 28 mai 2015 de la 7ème édition du Festival national du 
court métrage Cinéma et Handicap en vous priant d'en faire la plus large 
publicité.

Je vous en souhaite bonne réception.

Le cabinet de l'inspecteur d'académie
directeur des services départementaux de l'éducation nationale du Rhône
>> Les Enfants du silence à la Comédie-Française
Bonjour,
La Comédie-Française présente Les Enfants du silence de Mark Medoff au Théâtre du Vieux-Colombier jusqu’au 17 mai.
Nous serions ravis d’accueillir les membres de votre association à cette occasion en leur proposant un tarif préférentiel, si vous avez la possibilité de diffuser cette information sur vos supports de communication  (des casques d’amplification, des boucles magnétiques et plusieurs dates de surtitrage sont prévues).
Cette pièce est un véritable plaidoyer en faveur du droit à la différence, internationalement célèbre depuis le film oscarisé de Randa Haines en 1986. Au sein d’une école pour sourds et malentendants, un orthophoniste – qui œuvre à l’apprentissage de la langue parlée – se heurte à une ancienne élève devenue femme de ménage – qui refuse le principe d’une langue normative à laquelle les sourds devraient se soumettre. Dans une esthétique cinématographique, Anne-Marie Etienne raconte leur histoire d’amour et relève la façon dont les codes sociaux conditionnent les relations humaines. Elle crée un espace de rencontres, à la recherche du « vivre ensemble ».
Vous trouverez plus d’informations sur le spectacle en pièce jointe et je me tiens à votre entière disposition pour en discuter,
Bien à vous,
 
Marie Plassat
Chargée des relations avec le public
 Comédie-Française
  tél 01 44 39 87 14
  fax 01 44 39 87 19